Dressée par le père de mon amie par Alison McNamara

Dressée par le père de mon amie

Titre de livre: Dressée par le père de mon amie

Éditeur: Editions Full Sun

Auteur: Alison McNamara


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Dressée par le père de mon amie.pdf - 49,480 KB/Sec

Mirror [#1]: Dressée par le père de mon amie.pdf - 39,789 KB/Sec

Mirror [#2]: Dressée par le père de mon amie.pdf - 32,313 KB/Sec

Alison McNamara avec Dressée par le père de mon amie

Livres connexes


Avertissement: les histoires contenues dans ce livre sont particulièrement excitantes et taboues. A ne pas mettre entre toutes les mains...

Découvrez "Dressée par le père de mon amie", une nouvelle taboue d'Alison McNamara suivie de l'histoire bonus "Perdue dans les bois".

Lorsque le père de Clara surprend Michelle en train de se masturber dans le lit de sa fille, il s'excuse et décide de s'en aller. Mais la meilleure amie de sa fille lui demande de rester dans la chambre... Prise d'une impulsion folle, elle se touche devant ce beau quarantenaire afin de l'exciter... Découvrez comment il dressera l'amie de sa fille en l'absence de sa femme, et comment il fera d'elle sa petite servante sexuelle...

EXTRAIT:
Il enfonça soudain sa langue dans son petit trou, et il la fit aller et venir à l’intérieur comme pour la baiser. Puis il recommença à lécher son clitoris, formant les lettres de l’alphabet avec sa langue sur son tendre bourgeon.

-Pitié… mettez votre doigt…

Il commença à la doigter tout en léchant son clitoris, amenant Michelle au point de non-retour.

-Je jouis… dit-elle en pleurant de bonheur.

Son vagin se contracta en des spasmes de volupté indescriptibles, et elle vint dans la bouche du père de son amie. Il but son jus tandis que son corps d’adolescente était ravagé par l’extase… C’était tellement fort… tellement bon…

Lorsque son corps se fut calmé, monsieur Thierry embrassa délicatement son front, puis il se leva. Toujours habillé, il la dominait de toute sa hauteur.

-Maintenant, je vais t’apprendre un autre petit jeu.

Il alla ouvrir une armoire dans le coin près de la fenêtre, puis il en sortit deux ceintures en cuir appartenant à sa fille.

-Tourne-toi sur le ventre, ordonna-t-il.

A présent, son regard était devenu plus sévère, et Michelle recommença à trembler.

-Pourquoi ? demanda-t-elle fébrilement.

-Tu vas voir.

Elle lui obéit. Alors, il saisit fermement ses mains et les plaqua dans son dos, puis il les attacha avec la ceinture.

-Je… je… balbutia-t-elle.

Il colla son visage près du sien.

-A présent, tu es ma petite servante sexuelle, et je vais faire de toi tout ce que je veux.

-Non ! Je…

-Je suis venu dans cette chambre pour te dresser.

Pour un public averti